Retour au blogue

Conseils pour l’entretien des remorques de bateaux

Pour la plupart des propriétaires d’un bateau de pêche, le transport fait partie de l’aventure si on veut passer la journée sur l’eau. La remorque de haute qualité Shoreland'r sur laquelle se déplacent la plupart des nouveaux modèles Alumacraft est bien conçue et ne nécessite pas beaucoup d’entretien, mais un bris simple peut quand même gâcher votre journée. Voici quelques conseils que tous les plaisanciers peuvent utiliser.

 

Pneus et roulement de roue

Ne laissez pas un problème de pneu vous immobiliser sur le bord de la route ou vous mettre dans une situation dangereuse.

- Vérifiez la pression des pneus : Un pneu endommagé par une pression d’air insuffisante est probablement la première cause des problèmes de remorque. La chaleur augmente dans un pneu mal gonflé et peut provoquer une délamination et une défaillance soudaine du pneu. Cette situation peut être effrayante à 100 km/h. Chaque mois, les pneus perdent naturellement un peu de pression d’air. Il est donc particulièrement important de penser à les vérifier, sans oublier la roue de secours, si votre remorque n’a pas été inutilisée pendant l’hiver. Pensez également à les vérifier de temps en temps pendant la saison. Gonflez chaque pneu jusqu’à la pression maximale indiquée sur le pneu ou sur l’étiquette de capacité de la remorque. La pression recommandée peut atteindre 60 psi ou plus.

- N’oubliez pas la roue de secours : Les remorques de bateaux ne sont pas toutes équipées d’une roue de secours. Si la vôtre ne l’est pas, votre concessionnaire Alumacraft peut vous aider à commander un pneu monté et un support. Assurez-vous de toujours partir avec vos outils et un cric pour être capable de changer un pneu crevé.

- Usure des pneus : Vérifiez périodiquement l’usure et l’âge des pneus de votre remorque. Selon le National Transportation Safety Board, les pneus de plus de six ans doivent être remplacés. Les quatre derniers chiffres du code DOT figurant sur le flanc du pneu indiquent la semaine et l’année de fabrication du pneu. Le code « 2120 » signifie donc que le pneu a été fabriqué au cours de la 21e semaine de 2020. Les pneus de votre remorque doivent tous être de type ST (Special Trailer). N’utilisez pas de pneus conçus pour un véhicule ordinaire.

- Roulement de roue : Un roulement de roue défectueux est une autre cause fréquente de problèmes de remorque. Le roulement de roue peut rouiller s’il est contaminé par l’eau. Encore une fois, le problème se présente souvent au printemps si les roulements ont pris l’eau pendant le remisage du bateau. Remplacer un roulement de roue au bord de la route n’est pas une partie de plaisir. La plupart des remorques de bateaux sont équipées de protecteurs de roulement de roue avec un piston à ressort qui maintient une légère pression pour garder la graisse dans le moyeu de la roue. Le protecteur empêche l’eau de pénétrer dans le moyeu et dans le roulement lorsque vient le temps de mettre le bateau à l’eau. Consultez le guide de votre remorque pour en savoir plus sur l’entretien des protecteurs de roulement.

 

Freins de remorque

Toutes les combinaisons bateau-remorque, à l’exception des plus légères, sont équipées de freins, et ces freins doivent être entretenus au fil du temps pour garantir des performances sécuritaires. Il est important de vérifier les règlements de chaque province que vous visitez. Par exemple, en Ontario, toute remorque ou semi-remorque dont le poids brut est de 1 360 kg (3 000 lb) ou plus doit être équipée de freins adéquats pour arrêter et retenir le véhicule. Au Québec, un système de freinage indépendant est requis sur chaque roue porteuse lorsque le poids total dépasse 1 300 kg (2 867 Ib), et un système de freinage automatique est requis sur toutes les remorques de 1 360 kg (3 000 Ib) et plus.

- Plaquettes ou patins de frein : Les freins de la remorque peuvent être de type à disque (avec des plaquettes de frein) ou à tambour (avec des patins). Les plaquettes comme les patins s’usent à l’usage, comme les plaquettes de frein de votre véhicule. Faites inspecter les plaquettes ou les patins à intervalles de quelques saisons.

- Liquide de frein : Il est important de vérifier le réservoir de liquide de frein pendant la saison en suivant les directives du manuel du propriétaire. Le réservoir est situé dans le maître-cylindre sur la flèche de la remorque. Le niveau de liquide diminue au fur et à mesure que les plaquettes s’usent. Si le niveau baisse soudainement de façon importante, il est possible qu’il s’agisse d’une fuite dans le système de freinage. Si c’est le cas, elle doit être réparée immédiatement.

- Tête d’attelage : L’actionneur du frein à inertie d’une remorque de bateau se trouve sur la tête d’attelage (la partie qui se fixe à la boule d’attelage), et une lubrification occasionnelle peut l’aider à fonctionner en douceur. Vous pouvez consulter le guide du propriétaire pour en savoir plus.

- Feux de remorque
Il est conseillé de vérifier tous les feux de votre remorque chaque fois que vous l’attachez à votre véhicule. Ne supposez jamais que tout va bien simplement parce que les feux fonctionnaient la dernière fois que vous l’avez utilisée. Lorsque vous remorquez un bateau, les feux de votre véhicule ne sont probablement pas visibles pour les véhicules qui vous suivent. Pour la sécurité de tous, il est essentiel que les feux de votre remorque soient fonctionnels.

- Mise à la terre : Le plus souvent, les défaillances des feux de remorque sont causées par une mauvaise mise à la terre. La mise à la terre est assurée par un fil blanc qui peut être fixé au cadre de la remorque avec une petite vis ou un boulon. Le contact de mise à la terre avec le cadre doit être solide et propre pour fonctionner convenablement. Retirez la vis ou le boulon et nettoyez la rouille à l’aide d’un papier sablé pour assurer un contact propre, métal sur métal.

- Ampoules : La plupart des remorques neuves sont équipées de feux à DEL qui ont une durée de vie vraiment longue, mais les ampoules à incandescence des feux des remorques plus anciennes sont appelées à brûler et devront être remplacées. La douille des ampoules est aussi exposée à la corrosion. Pour éviter la corrosion, il est bon d’appliquer un peu de graisse diélectrique sur la douille lorsque vient le temps de remplacer l’ampoule.

Grâce à un entretien simple de leur remorque, les propriétaires de bateaux de pêche Alumacraft peuvent prendre la direction de la rampe de mise à l’eau l’esprit tranquille, et revenir à la maison en toute sécurité.

Vous pourriez aussi aimer

  • COMMENT NETTOYER VOTRE BATEAU ALUMACRAFT

    COMMENT NETTOYER VOTRE BATEAU ALUMACRAFT



    Lire l'article
  • Comment préparer votre bateau Alumacraft pour le printemps?

    Comment préparer votre bateau Alumacraft pour le printemps?



    Lire l'article
  • Comment nettoyer votre vivier Alumacraft

    Comment nettoyer votre vivier Alumacraft



    Lire l'article