Retour au blogue

Comment manier votre bateau de pêche en aluminium en eaux agitées

Les journées sur l’eau ne sont pas toujours calmes et sans vagues. Si le vent se lève ou si le temps est sur le point de changer, les eaux agitées peuvent compliquer la vie du pêcheur qui veut se rendre là où se trouve le poisson, ou qui doit revenir au quai. Voici quelques conseils pour assurer votre confort et votre sécurité lorsque vous naviguez dans des conditions difficiles sur votre bateau de pêche

 

Surveillez la météo avant de partir en bateau

Aujourd’hui, les prévisions météo sont si précises qu’il n’y a pratiquement aucune excuse pour se faire surprendre par la tempête. Prenez l’habitude de vérifier la météo avant de partir, et de la suivre lorsque vous êtes sur l’eau. Il vaut mieux revenir sur le rivage avant le passage d’un front froid plutôt que d’avoir à l’affronter. 

 

Soyez prêt 

Si le vent se lève et si vous savez que les conditions de navigation seront difficiles, assurez-vous que tous les occupants du bateau portent une veste de flottaison et que les objets qui traînent dans le bateau soient tous arrimés.

Rangez les cannes à pêche, les coffres à pêche et les glacières qui pourraient passer par-dessus bord ou causer des blessures en se déplaçant dans votre bateau de pêche en aluminium. Enfilez des vêtements adaptés aux intempéries avant que la pluie et le froid ne se mettent de la partie. Demandez aux passagers assis sur les sièges de proue de se déplacer derrière le pare-brise. 

 

Stabilisez l’assiette et réduisez la vitesse 

Il peut être tentant d’essayer d’accélérer pour passer plus vite au travers de cette épreuve, mais votre bateau en aluminium, votre équipement et vos passagers risquent d’en souffrir. Choisissez plutôt de réduire la vitesse jusqu’à ce que votre bateau retourne à sa ligne de flottaison, et assurez-vous qu’il reste stable. Il faut laisser le bout de la coque couper les vagues plutôt que de laisser le dessous de la coque du bateau frapper chaque vague, surtout si le bateau se dirige dans le sens inverse au vent, face aux vagues. Ajustez lentement la vitesse et l’assiette pour trouver la combinaison qui vous permettra d’avancer en gardant un bon contrôle du bateau, sans subir de coups excessifs. 

 

Zigzaguez comme un marin

Lorsqu’ils sont pris sur une mer houleuse, les pêcheurs de haute mer naviguent souvent vers un abri ou vers le quai en zigzaguant à un angle de 45 degrés par rapport aux vagues plutôt que de naviguer en ligne droite. Cette technique peut aussi être utile pour diriger votre bateau en toute sécurité dans des conditions extrêmes sur de grands plans d’eaux agitées, comme en randonnée sur le lac Érié, par exemple. Il vous faudra plus de temps et de carburant pour atteindre votre destination, mais le bateau et l’équipage seront moins affectés. 

 

Abritez-vous du vent

Au lieu de retourner directement au quai ou à la rampe de mise à l’eau, envisagez un itinéraire qui vous fera longer la rive sous le vent, là où l’eau est à l’abri du vent. Même passer sur le côté d’une île à l’abri du vent pourrait vous donner un peu de répit. Encore une fois, votre trajet sera peut-être plus long, mais vous serez plus tranquille et vous réduirez les risques d’endommager votre équipement ou votre bateau.

 

Changer vos plans 

Parfois, lorsqu’une tempête se déchaîne sur le lac, le meilleur plan pour votre sécurité et celle de votre équipage, c’est de chercher un endroit sûr pour jeter l’ancre ou amarrer votre bateau et attendre que ça passe. Dirigez-vous vers la rampe de mise à l’eau ou la marina la plus proche et, au besoin, trouvez quelqu’un qui vous conduira jusqu’à votre véhicule et votre remorque. 

Vous pourriez aussi aimer

  • Comment préparer votre bateau Alumacraft pour le printemps?

    Comment préparer votre bateau Alumacraft pour le printemps?



    Lire l'article
  • 5 conseils de sécurité nautique pour propriétaires Alumacraft

    5 conseils de sécurité nautique pour propriétaires Alumacraft



    Lire l'article