Retour au blogue

Conseils de sécurité nautique par temps froid

De nombreux propriétaires de bateaux en aluminium Alumacraft naviguent par temps froid pour pêcher en début ou en fin de saison, ou pour chasser le gibier d’eau en automne. L’avantage? Aucun insecte! Mais la navigation lorsque les eaux et les conditions sont très froides présente quelques défis particuliers. Voici quelques conseils pour vous préparer, vous et votre bateau de pêche en aluminium, à affronter le temps froid.

 

Le froid et votre bateau Alumacraft

Certains systèmes de votre bateau exigent une attention particulière par temps froid ou en eaux froides.

Si votre bateau en aluminium est équipé d’un moteur hors-bord à quatre temps, consultez le guide du conducteur pour savoir quel type d’huile moteur il faut utiliser. Certains moteurs exigent une huile à faible viscosité (plus légère) par temps froid.

Lorsqu’il fait froid, le problème le plus courant des hors-bord touche beaucoup les chasseurs de canards. Si le hors-bord est incliné vers le haut lorsque le chasseur tire son bateau sur le rivage, et qu’il incline son moteur pour l’éloigner du fond, par exemple, il reste de l’eau piégée dans le moteur. Si la température de l’air est inférieure au point de congélation, il ne faudra pas longtemps pour que l’eau gèle à l’intérieur du moteur. Au démarrage du moteur, les conduites de refroidissement sont obstruées par de la glace, et l’hélice de la pompe à eau en caoutchouc pourrait être endommagée de façon irréparable. Assurez-vous de garder le moteur incliné vers le bas. L’eau s’écoulera jusqu’à la ligne de flottaison, et l’eau dans le boîtier d’engrenages immergé ne gèlera pas.

Videz les conduites des viviers pour les poissons et les appâts après chaque sortie. L’eau résiduelle dans ces systèmes pourrait geler et fendre les tuyaux ou endommager les pompes. Retirez le bouchon de vidange à l’arrière, et assurez-vous que les viviers sont vides. Faites fonctionner rapidement les pompes d’aération et d’assèchement pour vider toutes les conduites. Utilisez le cric de la remorque et élevez la proue du bateau assez haut au-dessus de la poupe pour drainer l’eau de la cale et des systèmes de viviers.

Faites attention à la glace sur les plateformes de lancer recouvertes de tapis. Même les gouttelettes qui se produisent naturellement à grande vitesse peuvent geler sur le tapis et rendre le pont glissant.

Une robuste coque Alumacraft 2XBMC à double placage n’est pas conçue pour briser la glace, mais elle peut manœuvrer sur la glace mince qui peut se former dans une baie, ou entre les glaces lors du dégel. Rappelez-vous que la glace peut être étonnamment abrasive. Traverser une glace mince à grande vitesse peut facilement érafler la peinture de votre bateau. Il vaut mieux y aller doucement pour éviter que la glace heurte la coque avec force et cause des dommages esthétiques.

Une échelle d’embarquement peut vous sauver la vie en cas de chute par-dessus bord en eaux très froides, surtout si vous êtes seul dans le bateau. Beaucoup de nouveaux modèles de bateaux de pêche en aluminium sont équipés d’une échelle d’embarquement. Si votre bateau n’est pas muni d’une échelle, un concessionnaire Alumacraft peut vous aider à trouver et à installer l’échelle dont vous avez besoin.

Alumacraft encourage l’utilisation de l’interrupteur de sécurité du moteur (ISM ou cordon de sécurité) dans toutes les situations, mais il est particulièrement important en eaux très froides, au cas où vous passeriez par-dessus. C’est une situation où le conducteur veut clairement que son bateau arrête immédiatement pour pouvoir remonter à bord rapidement.

 

Sécurité en eaux froides

La principale préoccupation pour vous et vos passagers, c’est d’éviter l’hypothermie causée par l’exposition au froid ou par l’immersion dans l’eau froide. L’apparition de l’hypothermie est souvent si progressive que la victime ne s’en rend pas compte. La confusion est l’un de ces symptômes et peut empêcher la personne de se rendre compte de ce qui lui arrive. Le froid peut aussi provoquer une perte de motricité et accentuer une tendance à prendre des risques inutiles, des conditions à éviter pour conduire un bateau de façon sécuritaire.

La clé pour rester au chaud, c’est de rester au sec. Portez plusieurs couches de vêtements, favorisez la laine et les tissus synthétiques qui sèchent rapidement et continuent de vous isoler du froid lorsqu’ils sont mouillés. Évitez les jeans et les chandails en coton. Choisissez des vêtements extérieurs (haut et bas) résistants au vent et à l’eau, ainsi que des chaussures ou des bottes imperméables. Les gouttelettes qui semblent rafraîchissantes en août peuvent être sérieusement froides au printemps et à l’automne. Lorsqu’il fait vraiment froid, remplacez vos lunettes de soleil par des lunettes de protection pour garder une vision claire.

Prévoyez des vêtements de rechange secs. Apportez des vêtements dans un sac à l’épreuve de l’humidité. Des breuvages chauds ou une soupe chaude dans un thermos peuvent aider les plaisanciers frileux à se réchauffer plus rapidement.

Habillez-vous en fonction de la température de l’eau, pas en fonction de la météo. Même s’il fait beau avec une température printanière de 26 degrés Celsius, la température de l’eau d’un grand lac peut encore être à 10 degrés Celsius ou moins. Si vous vous éloignez du rivage, la température de l’air peut se refroidir de façon impressionnante.

Portez une veste de flottaison. S’il y a un moment en particulier où il est encore plus important de demander à tous les passagers de votre bateau de pêche de porter une veste de flottaison, c’est bien quand il fait froid. Le choc d’une chute en eaux très froides peut littéralement vous couper le souffle et, quand ça arrive, votre veste de flottaison peut vous sauver la vie. La température du corps baisse 25 fois plus rapidement dans l’eau froide que dans l’air froid. Si vous naviguez souvent par temps froid ou dans des eaux froides, nous vous conseillons de vous procurer un « manteau de flottaison », une veste ou une combinaison isolée qui intègre une capacité de flottaison de type III approuvée par la Garde côtière américaine.

Faites un plan de navigation. Donnez votre itinéraire à quelqu’un en spécifiant la date et l’heure de votre départ et de votre retour. C’est une bonne habitude en tout temps, mais surtout lorsque les conditions sont plus difficiles.

Il n’y a aucune raison de ne pas prolonger votre saison de bateau et de pêche le plus longtemps possible. Avec un peu de planification et quelques précautions, vous pouvez ajouter des semaines et même des mois à vos aventures sur l’eau. Lorsque la saison est enfin terminée, assurez-vous de préparer et d’entreposer votre bateau pour l’hiver si vous voulez qu’il soit prêt plus rapidement la saison prochaine!

Vous pourriez aussi aimer

  • Soyez prêt à tout quand vous pêchez

    Soyez prêt à tout quand vous pêchez



    Lire l'article
  • 5 conseils de sécurité nautique pour propriétaires Alumacraft

    5 conseils de sécurité nautique pour propriétaires Alumacraft



    Lire l'article
  • Comment manier votre bateau de pêche en aluminium en eaux agitées

    Comment manier votre bateau de pêche en aluminium en eaux agitées



    Lire l'article